Accueil
AMICALE 1er RCP
AAMCI
Formulaire de contac
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
avec les paras du 1°
les premiers du 1er
Guerre 39/45 1er RCP
Vosges et Alsace
La neige et le feu
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
Vues CAMP D'IDRON
Colonel de FORNEL
Le Camp du Hameau
CAMP IDRON l'abandon
RUINES CAMP IDRON
Epilogue du Camp
Humour au 1er RCP
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
la 3° en Indochine
NIEUPORT
Algérie (jumelles)
Algérie 1er RCP
1er RCP Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60, CQG
Manuel et Moniteur
Agrès et Tour IDRON
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles 1er RCP
caricatures
Goliath Chien Para
Para neige d'antan
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
ANNEES 70 CAMP IDRON
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Les Milans
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
1ere Comp 1er RCP
2eme comp 1er RCP
La 2 sur le Caillou
3° Compagnie 1er RCP
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
4° compagnie 1er RCP
C A 1er RCP
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
l'escadron de reconn
CCS du 1er RCP
12° compagnie 1 RCP
l'ordinaire d'Idron
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B du 1er RCP
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Un Officier Para
Où est donc Gillou
Jacques Geraud
Le Camp en 2016
Liste Brevets Para

  
copyright campidron

   

 - Alerté par Jean Denis SELVA  (75 / 06) , 2° Cie puis instruction du Tir avec l' Adt MARIE MAGDELEINE, qui nous annonçait pour bientôt la démolition du camp , je suis allé ce matin du 9 Novembre 2006 me rendre compte par moi même , faire un état des lieux , vérifier cette rumeur, la sachant inéluctable, mais n' acceptant pas de m' y résoudre .  

   

 Comme un bateau de guerre désarmé notre camp a perdu son nom et ses signes d' identification, l' allée, elle n' a pas trop changé . Deux pancartes tentent bien inutilement de me dissuader d' entrer.

 - Une clôture de chantier isole depuis peu le domaine militaire conservé : mess des officiers , bâtiments de logement des cadres célibataires ,de l' ensemble du camp qui est aliéné .Le POSTE de POLICE devenu POSTE DE SECURITE ainsi que les bâtiments voisins ont perdu leur toiture pour cause de désamiantage. C'est à ce niveau que le CHEF de CORPS inspectait la GARDE le matin et vérifiait le niveau d' instruction atteint par les paras du Camp.  

   

  La route est coupée à angle droit , devant le bâtiment du SERVICE GENERAL On ne peut pas emprunter l' allée centrale ..Il ne reste pratiquement plus rien des bâtiments de la CCS entre le château d' eau et l' allée centrale .De grands feux détruisent les arbres arrachés par les bulls et le peu d'éléments en bois récupérés  sur les chalets. - Je dirige mes pas vers le P.C. puisque ailleurs le passage est désormais interdit .Deux conteneurs sanitaires occupent l' emplacement de notre SALLE d' HONNEUR .La nature  déploie ses magnifiques couleurs d' automne .Elle affecte d' ignorer le temps comptabilisé par les hommes et se moque bien de nos symboles.  

   

  Ici à gauche,c'était le mess des sous officiers ou il faisait bon venir déjeuner en famille le Dimanche midi .En arrière plan ce qui semble être le garage de la C.A. - A droite, Cette clôture m' agace ...je décide d' entrer par effraction ! Il ne reste pas grand chose des bâtiments cadres et des bâtiments des Services Techniques . Image trompeuse ou la nature aurait repris ses droits.  

   

 Le cinéma en impose encore , malgré ses blessures mortelles. - Ce monstrueux tas de gravats en face de NOIR  recouvre l' emplacement d' un bassin à poissons rouges au coeur d' un petit jardin entretenu par la 3.  

   

  Ici nous sommes au nord de la PLACE d' ARMES sur l' emplacement des SERVICES ADMINISTRATIFS .Mon P.E.G. y occupait une filliod en 1971 .Certaines nuits se déroulaient des tenues de campagne mémorables presque sous les fenêtres du P.C. - A doite, Le coeur serré devant  l' entrée  la 3° Compagnie. Notre portique monumental a été abattu. Au centre un tas de ces arbres que nous avions plantés. Des hommes en combinaison chimique désamiantent NOIR 4.  

   

  Voici Noir 2 .GAUER , MORLANC ,GERAUD , BOURGUIGNON ....heureusement vous n' assistez pas à cela .Dans l' enfilade des batiments éventrés Noir 1 . - Noir 2 et Noir 1 ..Je n' ai pas eu le courage de franchir le seuil de la Compagnie .Seules demeurent les magnifiques couleurs de l'automne béarnais et l' écho de nos chants.  

   

  Les bâtiments de la C.A. le long de l'axe central .Qu' est devenue la tombe du chien GOLIATH 2 ? et la LICORNE de l'ESCADRON ? - A droite, Toujours la C.A. car de la C.C.S , de la 4 il ne reste pour ainsi dire rien.  

   

   L' accès du STADE Lt BONNOT n' est pas possible  ...c' est une autre parcelle ...un autre devenir. Le CAMP d' IDRON est démembré en quelques 5 lots .La partie conservée par la Défense , la partie camp bati , la partie stade parcours auto -jean BOUIN -, la partie 1° Compagnie , la partie hangards. - A droite, De ce qui fut le G.I. les 11°  ,12°  13 ° Cies puis GRIS, il ne reste plus que cela !!! On distingue sur le second plan une  trace de ce qui fut le court de tennis construit par le Cne Michel de FRITSCH à la demande du Colonel FAYETTE. 

   

  C' est sur cette place que la C.A. réunissait ses sections spécialisées et leurs véhicules - Le P.C. de la C.C.S. Toutes les toitures ont été enlevées en priorité avec les cloisons pour cause de désamiantage .  

   

  Une autre vue des vestiges de la C.C.S. et de l' ORDINAIRE des paras Il est difficile de s'y retrouver dans ce paysage bouleversé. - Le béton résultant de la démolition de nos chalets de section est amassé, les éléments métalliques sont collectés à part  tout ce qui est bois est brûlé sur place .  

   

  L'INFIRMERIE ne se relèvera pas de cette lèpre qui la condamne définitivement - A droite, image de désolation depuis le quartier de la C.C.S. jusqu'aux  lisières de VERT.  

  Envahie par la végétation la 1° Compagnie est épargnée momentanément !! VERT fait partie d' une prochaine tranche de travaux !!! La première de nos compagnies sera peut être la dernière à disparaître. 

J'ai repris mon périple en sens inverse pour retrouver l' endroit ou j'avais franchi la clôture .Un chef de chantier intrigué par la présence d'un intrus m'a interpellé .          

 " Que faites vous ici ?  Vous savez que vous êtes sur un chantier interdit au public ? "  Montrant le squelette de la 3 : " J' ai habité ici pendant 7 ans Monsieur !!" lui dis je . Le chef de chantier a souri et m' a déclaré "Alors si c'est nostalgique ....faites attention nous sommes en campagne de désamiantage ..bonne journée " !  Brave type !!!
 
   Je suis repassé devant la 3° Cie, puis devant la 2°Cie que les ouvriers en tenue blanche et masque anti poussières venaient d' investir à grand renfort de cris et de bruits de démolition. 
 
J' ai refranchi la clôture la tête pleine des rumeurs de la vie d' autrefois , quand nos nos jeunes Appelés Volontaires Parachutistes marchaient crânement du même pas que nous...chantaient nos chants ...franchissaient la porte avec nous .......

 Bien que nous nous en défendions à la 3 quand nous proclamions sur un rythme emprunt de nostalgie :  " Rien ne saurait t' émouvoir Para rude , parachutiste  ....c' est ta loi dans les dangers de la piste, rien ne saurait t 'émouvoir ..."

 Je pense tout de même que j'étais un peu ému, ce matin du 9 novembre 2006 en sortant du CAMP d' IDRON tant les images des années 70 toutes proches me paraissaient en opposition à ce triste spectacle dont je venais d' être le témoin . 

 

  Voici l' acte officiel de décès du CAMP d' IDRON . Sur la droite en tout petit, sur le panneau routier en bleu, la flamme du souvenir est allumée ! C'est bien peu, l'avenir fera peut-être autre chose en souvenir du camp militaire et de son Histoire, sa grande Histoire.

Ce sujet a été mis en ligne en 2006, aujourd'hui en 2019 je reviens sur cette page pour informer que la mairie d'Idron, proprietaire des terrains de l'ex camp militaire, n'a pas trouvé mieux que de débaptiser le camp pour lui donner comme nom " Domaine Paul Ducournau " Je n'en dirai pas plus, mais 44 années d'histoire Militaire Parachutiste ne meritaient-elles pas mieux ?  

 

                                                                     Madame le Maire d'Idron et son adjoint devant leur oeuvre en 2019.  

 

 ► Toutefois, un petit espace est réservé dans ce domaine Ducournau, au souvenir du camp d'Idron. 3 petits monuments y sont présent. (2020)  

 en partant de la gauche, la stèle Drakkar, l'oratoire de la Vierge noire polonaise qui se trouvait auparavant au début de l'avenue du camp et de la RN 117, la stèle du 18eme RCP. En arrière plan on devine l'ancien mess des officiers qui sert de local à diverses associations comunales. 

 

 

 

   www.1rcp.fr

 

 


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr